Personne n’avait vu venir ce succès du promu amiénois à la Beaujoire et en tout cas, aucun de nos stadiers pronostiqueurs.

Pas un seul coupon n’envisageait une défaite des canaris ; dans ces conditions, l’attribution du maillot traditionnellement  mis en jeu n’apparait pas pertinente.

Pour la première fois de la saison, il n’y a donc pas de vainqueur au concours du jour.

En espérant que nos parieurs comme nos canaris seront plus performants lors du prochain match programmé le 10 mars contre Troyes.