Dimanche 03 mars dernier, une quarantaine d’adhérents ANC se retrouvaient à la Beaujoire pour le déplacement à Guingamp.

Après être partis sous la grisaille, nous avons fait un arrêt à midi pour casser la croûte sous un crachin Breton. Avant de reprendre le car, Jean-Yves organisa une tombola où chacun repartit avec son lot. Merci à lui.

Après avoir trouvé notre parking avec un peu de retard, nous avons pu gagner le parcage bondé de supporters Nantais. Nous avons donc pu assister in extremis au coup d’envoi de la 27ème journée de championnat entre Guigamp, malheureux dernier et Nantes, 14ème.

La partie débuta sous des rafales de vent et une pluie qui dura toute la partie. Le coach Nantais avait misé sur une solide défense pour contrer les attaques rouge et noir.

La 1ère mi-temps fut bien terne. Les Guingampais frappèrent par deux fois sans pour autant ouvrir le score (0-0).

En deuxième mi-temps, le jeu prit un peu plus d’intensité et d’ampleur sans pour autant exceller. Nos joueurs étaient incapables de cadrer ou faire mouche. Dans les dernières minutes, ils poussaient mais cela ne voulait pas rentrer.

Pendant les arrêts de jeu, l’arbitre fit appel au VAR, pour constater ou non, une main volontaire dans la surface. De notre tribune, c’était assez litigieux. L’arbitre indiqua le point de pénalty.

Valentin Rongier plaça son ballon et le tira sur la gauche des buts avec un manque de puissance. Le portier Costamoricain, spécialiste des pénalties, l’arrêta de fort belle manière.

Le match se termina sur un score nul et vierge (0-0). Malgré l’opportunité chanceuse en fin de match, Nantes pouvait revenir avec un bon point.

Notre délégation reprit la route en toute fin d’après-midi pour la Beaujoire. A notre arrivée sous des trombes d’eau, nous sommes allés au local pour un dernier casse-croûte qui clôturait la journée avant de rentrer dans nos foyers.

Merci aux organisateurs.

Mireille